Introduction au cours

Le sujet de notre cours cette année est la vie intellectuelle en Chine contemporaine, particulièrement depuis les années 1990. Si la Chine fait la une aujourd’hui, c’est parce qu’après la mort de Mao Zedong en 1976, son successeur, Deng Xiaoping, a décidé de laisser tomber la révolution au profit…des profits. Depuis, la Chine est devenue une puissance économique, ayant embrassé le capitalisme (ou une forme de) et la mondialisation. La face de la Chine, et du monde, en a été profondément transformée.

La vie des intellectuels chinois a été transformée aussi. Une longue tradition confucéenne a depuis des siècles défini un intellectuel comme un homme éduqué qui rend service à l’État, et pas un esprit critique indépendant. Malgré les ruptures cultures et politiques profondes qui ont marqué le début du XXe siècle, la plupart des intellectuels chinois ont vu dans la montée de la Chine révolutionnaire l’émergence d’un nouveau État fort qu’ils étaient prêts à servir. Si les observateurs occidentaux de la Chine se sont toujours focalisés sur les dissidents chinois, il n’en est reste pas moins que les “establishment intellectuals” ont été plus nombreux et plus importants.

Or, le rapport entre intellectuel et État a changé depuis la période de “réforme et ouverture” inaugurée par Deng Xiaoping.  Du point de vue négatif, les intellectuels ont perdu leur position privilégiée comme conseillers de l’État. Du point de vue positif, ils ont été libérés d’une posture de servitude pour ainsi devenir des acteurs plus indépendants. Ils ont également profité de l’ouverture de la Chine sur le monde pour étudier et séjourner à l’étranger, et de la montée d’Internet pour rejoindre de nouveaux auditoires.

Le résultat en a été un monde d’idées très animé et diversifié, où les intellectuels repensent à la fois l’histoire chinoise et l’héritage intellectuel occidental dans une tentative de devenir des citoyens du monde et de contribuer à l’avancement de la Chine. Le but de notre cours sera de suivre l’évolution de ces idées dans l’optique de comprendre ce que “la Chine pense” de nos jours. Bémol important à rajouter: depuis la montée au pouvoir du Président Xi Jinping en 2012, l’État vise à réimposer une discipline sur le monde intellectuel, discipline qui risque de remettre en question la liberté relative qui a été une condition fondamentale de l’expérimentation qui a marqué les 30 dernières années.

Déroulement du cours. On lira surtout les sources primaires, les écrits des intellectuels, traduits en français ou anglais. Les sources primaires seront complémentées par textes qui fournissent l’histoire, le contexte, etc., nécessaires pour comprendre les sources primaires. La plupart des textes sont disponibles en ligne, voir la feuille de route.

Évaluation

Participation    35%

Travail écrit      65% (détails à suivre. 15 à 20 pages sur un intellectuel, une école de pensée, un débat, à remettre à la fin de la session.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s